Pédagogie

Un Business Game en guise de TFE

Les participants à l’OEMM sont soumis à une évaluation continue : l’acquisition des apprentissages et des compétences est évaluée tout au long de la formation par le biais de travaux de groupe ou individuels. La réussite du programme est néanmoins conditionnée par la réalisation d’un travail intégré de fin de cycle.

Initialement, ce travail final consistait en un projet d’entreprise. Chaque participant devait proposer un projet de création d’entreprise ou de développement d’une activité le plus abouti possible. A partir de la  3ème promotion, une alternative a été intégrée au programme : proposer un travail intégré final sous la forme d’un jeu d’entreprise ou business game. Celui-ci a pour vocation de mobiliser les apprentissages de manière transversale et intégrative, au travers d’une immersion virtuelle des participants dans un environnement organisationnel concurrentiel dans lequel ils agissent comme des gestionnaires d’entreprise.

Concrètement, les apprenants sont regroupés en équipes représentant chacune une entreprise du secteur automobile, produisant et commercialisant 4 gammes de voiture. Ces entreprises se retrouvent en concurrence sur un marché et doivent agir pour obtenir la “meilleure” performance. À partir de données initiales sur l’entreprise et son environnement, chaque équipe doit :

  • analyser la situation présente (concurrence, évolution des marchés, ressources et capacités de l’entreprise);
  • faire des choix (stratégie, développement, etc.);
  • prendre des décisions sur des variables marketing, commercial, de gestion financière (financement des investissements, coûts, marges), de production (volumes, achats).

Dans l’OEMM, il a également la particularité d’être organisé à distance. Le travail de concertation, d’analyse, de prise de décision se fait donc à distance, via des outils en ligne. Cela ajoute de la complexité à l’exercice mais permet de développer des compétences particulières chez les participants. Celles-ci peuvent se révéler utiles dans la mesure où le travail à distance est de plus en plus fréquent dans le quotidien des managers.

Voici en vidéo un aperçu des objectifs du business game, la description de l’environnement dans lequel sont immergés les participants et la séance de présentation des résultats.

Lors de l’intégration du business game dans le programme, les participants ont bénéficié de deux alternatives pour l’activité intégrée finale : le business game ou le projet d’entreprise. Ils pouvaient choisir celle qui était la plus pertinente pour eux. Vu les évaluations et les retours des participants, il a finalement été décidé de ne plus proposé que le business game.

Voici d’ailleurs le témoignage d’un participant sur les différences entre le business game et le projet intégré (appelé TFE par les participants) en termes d’acquisition de compétences.

 

×